Des hommes

Un film de Lucas Belvaux

Ils ont été appelés en Algérie au moment des « événements » en 1960. Deux ans plus tard, Bernard, Rabut, Février et d’autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies. Mais parfois il suffit de presque rien, d’une journée d’anniversaire, d’un cadeau qui tient dans la poche, pour que quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.

Depuis quelques années, le cinéma se risque à lever le voile sur ce thème encore sensible de la guerre d’indépendance en Algérie. Touché par la lecture du roman homonyme de Laurent Mauvignier, cet observateur passionné qu’est Lucas Belvaux y voit le prolongement de Chez nous, son précédent film consacré à la montée du Front National, et décide de l’adapter. En confrontant les destins individuels avec la grande Histoire, il apporte un regard personnel sur les blessures secrètes à tout jamais imprimées dans les consciences de ceux dont personne n’a jamais voulu écouter les récits. Malgré une voix off un peu trop explicative le sujet est fort et les comédiens éblouissants.

  • 1h41
  • France
  • 2021